Toyota développe un robot pour prendre soin des personnes âgées

robot d'aide à domicile pour les personnes agee de toyota

Nina Sinatra et son équipe auraient conçu un robot capable d’attraper les méduses en douceur alors qu’ils étaient à l’Université Harvard à Cambridge.

La robotique comme aide à domicile pour une population vieillissante

Étant donné que la proportion de personnes âgées dans la population de nombreux pays du monde augmente rapidement, il devient de plus en plus difficile de veiller à ce que toutes les personnes soient correctement prises en charge. Pour relever ce défi, l’Institut de recherche Toyota a annoncé la semaine dernière qu’un robot assistant à domicile est en cours de développement, un robot qui a la capacité d’apprendre continuellement à effectuer de nouvelles tâches dans tous les types de maisons.

Comment fonctionne le robot de Toyota?

Grâce à une technologie appelée « apprentissage de flotte », ces robots utilisent le cloud  et l’apprentissage en profondeur pour partager leur savoir-faire avec tous les robots du réseau, permettant aux autres d’effectuer la même tâche dans leurs environnements respectifs. Selon Toyota, cette technologie (la même science qui permet au réseau de véhicules de Tesla la conduite autonome de s’améliorer sans intervention humaine) permet à la flotte de « réaliser une augmentation exponentielle des capacités robotiques ».

De nouvelles tâches peuvent être enseignées aux robots par l’homme, en plus d’être programmées dans le logiciel. Cette mise au point donne aux robots des capacités très spécifiques qui n’auraient pas été développées par l’institut. Malgré tout, les robots seront livrés avec un vaste répertoire de compétences et la capacité de s’adapter à des foyers différents et évolutifs.

L’équipe « apprend au robot à exécuter des tâches arbitraires avec une variété d’objets, plutôt que de programmer le robot pour exécuter des tâches prédéfinies spécifiques avec des objets spécifiques », de sorte que les robots puissent aborder des situations similaires, mais pas exactement les mêmes, en conséquence.

Pour le moment, seuls des prototypes de ces robots existent.

L’entreprise n’a pas dit quand ils pourraient être mis sur le marché.

Thibault Rougeolle

Consultant robomarketique

Passionné de robotique, expert en marketing, je suis résolument rob-optimiste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *