Serve – le robot de livraison de Postmates est-il le coursier de demain?

Postmates est une start-up qui dispose aujourd’hui d’une flotte de plus de 350 000 coursiers.

Cette entreprise Californienne basée à San Francisco souhaite enrichir sa flotte grâce à la robotique.

C’est dans cette optique que la firme a dévoilée le 15 décembre 2018 un robot coursier nommé Serve.

Serve, le robot coursier :

Le robot Serve,  présenté seulement en 3D pour le moment, empreinte son esthétique à des représentations standards de nos sociétés. Le design certainement conçu pour ne pas perdre la responsable des achats de la famille, ressemble à un caddie et dispose d’œils rappelant fortement les représentations des dessins animés des robots de ses dernières années. Il se veut donc familier et rassurant.

Mais ses yeux ne sont pas seulement là pour faire aimer et accepter le robot dans le quotidien des ménages. Ses yeux ont une fonction de communication. Ils sont pourvus de diodes lumineuses lui permettant de transmettre des informations, au monde qui l’entoure, tel que les changements de directions.

Pour cartographier son environnement et donc se déplacer sans problème dans la rue, Serve dispose d’un lidar. Il peut se déplacer de manière autonome à une vitesse ne dépassant pas la vitesse de marche d’un individu. Le robot de Postmates peut transporter une charge max de 22.5 kilos et parcourir avec une seule recharge une distance de 48km.

Comme pour le robot  de livraison de Franprix de la marque TweenswHelle, Serve pourra être déverrouillé grâce à un code communiqué au client final.

livraison robot actu

Serve as-t-il pour vocation de supprimer les coursiers?

Selon la firme Californienne..Non.

D’après un communiqué de ses derniers, les robots livreurs ont pour seul objectif de soutenir les expansions saisonnières de livraison. Ils se veulent donc un complément à la force de frappe de la start-up pendant les pics d’activités et sur de la livraison de proximité.

Sur leur blog on peut lire que Serve le robot coursier a été développé dans le but de « respecter les villes, répondre à la demande des clients et aider les commerces locaux à vendre encore plus ».

Il y a cependant fort à parier que si les premiers retours sont positifs, l’entreprise aura plus d’ambitions pour Serve qu’un simple intérimaire robotique.

 

2 réflexions sur “Serve – le robot de livraison de Postmates est-il le coursier de demain?”

  1. possible de corriger les fautes ?
    robot à roulette sympa: plus dispo qu’un coursier, mais moins rapide et dynamique pour challenger la route (circulation borderline avec les règles).
    Quid du vol ? Autant si humain, on se limite, autant un robot qui ne se défend pas, on l’embarque dans le van….

    1. Bonjour Laurent =)
      Merci pour ton retour, la repasse a été faite =)
      Je ne sais pas ce qui est prévu contre le vol pour ce robot en particulier.
      Mais je suppose un système du même type que sur les trottinettes électrique en libre service.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *