Formation Robomarketique

Les robots sont des créations utopiste juste bonne à flatter l’ego de ceux qui les conçoivent.

Il suffit de voir la quantité de personne ayant comme unique objectif de créer des humanoïdes pour s’en convaincre. Le fantasme du Dieu créateur engloutis bien trop de bons techniciens dans des projets pourtant viscéralement rejeté par la population (Occidentale).

Certes un robot humanoïde représente de nombreux points positifs dans un univers créé par l’Homme, mais il n’est pas éclairé de développer sur du court et moyen terme des robots humanoïde.

Il est bien plus efficace de laisser la technologie s’affiner sur le domaine et commencer à pénétrer le marcher avec des produits qui répondent à une vrai attente consommateur sans leurs provoquer de sentiment de peur ou de rejet.

Amener la robotisation par touche successive, discrète, acceptable et répondant à de vrais attentes dans le quotidien c’est là que se trouve le défi de demain.

C’est dans cet objectif que la robomarketique a été pensé. Que vous souhaitez créer vos robots ou utiliser la robotique pour votre entreprise, la robomarketique vous permet de faire du robot un véritable atout en terme de valeurs ajouté.

Ce nouveau domaine du marketing à l’ambition de booster la robolution en rendant les robots rentable et attrayant et cela en dehors de la simple fonction première du robot.

Il s’agit ici de trouver de nouveaux biais de monétisation à la robotique.

Cette monétisation a pour objectif de baisser drastiquement les prix unitaire du robot. Ce dernier ne se retrouvant plus tributaire de sa propre vente, c’est sur le business model post-vente que se trouve alors la valeur ajouté de votre entreprise, le prix de vente pourra être compressé et donc accessible à une plus grande part de la population.

La robomarketique a été construit en oignon.

  • une couche extérieur : c’est utiliser au mieux les fonctionnalité « physique » du robot. Dans le but de renseigner, fidéliser, ou faire agir un individu cible.
  • une couche intermédiaire : c’est la robotique des applications. Des stratégies doivent être prisent ici pour arbitrer entre l’intégration d’app et de plateforme déjà existante ou la création de solutions dédiées. Il faut aussi prendre en compte le besoin premier auquel répond votre outil robotique pour trouver des applications corrélé à celui-ci et qui apporte une vrai valeur ajoutée utilisateur. (Et non coller une tablette tactile à votre robot ne suffit pas).
  • une couche profonde : Aussi appelé le minage de données. Il s’agit ici de la ruée vers l’or de notre génération. La collecte de données par robot est unique car elle est encrée dans le Monde physique, ce sont des intelligences qui interagissent avec nous. Les collecteurs de données robotique peuvent ainsi miner des données d’une valeurs incomparable si ils sont bien monitorés. Vous avez tout intérêt à développer des modèles de minage de données efficace, labellisé, codifié et sécurisé.

Avoir une stratégie robomarketique transpercente est le chemin le plus sure d’avoir un projet rentable sur le long terme.

Que ce soit pour maximisez votre retour sur investissement robotique ou pour développer une solution robotique avec une structure marketing solide dès l’élaboration du projet, la robomarketique est faite pour vous.